Le livre numérique en bibliothèque

Il y a quelques mois, j’ai eu la chance d’être invitée par les organisateurs du cycle « Bibliothèque en débat » (à savoir Martine Poulain, qui dirige la collection « Bibliothèques » au Cercle de la Librairie, et mes collègues de la direction des collections de la BnF) à participer à la séance portant sur le livre de Laurent Soual, Le livre numérique en bibliothèque : état des lieux et perspectives. Y participait également Guillaume de la Taille, en charge de la mise en œuvre du projet PNB au sein des bibliothèques de la ville de Paris. Vous pouvez réécouter le débat (audio, 1h24) sur le site de la BnF. A l’époque, je m’étais promis d’écrire une revue du livre de Laurent Soual, mais je n’en ai pas trouvé le temps.

Aujourd’hui, à moins de vivre dans une grotte, vous avez probablement remarqué que le service de prêt numérique lancé par les bibliothèques de la ville de Paris mi-octobre suscite quelques débats dans la communauté professionnelle. C’est donc l’occasion de ressortir le livre de Laurent Soual, qui constitue une excellente synthèse et un panorama très complet des problématiques posées par le livre numérique, pas seulement en bibliothèque d’ailleurs. On y remonte à l’origine de l’historique des initiatives actuelles, on y décortique le cadre législatif et on y décrypte le vocabulaire technique, on y présente les nombreux acteurs de la complexe chaîne du livre numérique, et on y détaille les modalités d’acquisition pour les bibliothèques, en France et à l’étranger. Pour le bibliothécaire qui veut se lancer dans le sujet et avoir une vue d’ensemble des enjeux, c’est un excellent point de départ.

Bien sûr, le livre vous donnera quelques clefs sur le projet PNB (Prêt numérique en bibliothèque), comment il s’est élaboré et quels en sont les acteurs et les contraintes. Mais il aborde aussi des modèles différents reposant sur des acquisitions de bouquets et de l’accès en streaming. En effet, PNB n’est ni le seul ni le premier service permettant de mettre à disposition des livres numériques dans les bibliothèques ; fort heureusement, d’ailleurs, car ce qu’il propose  à la fois en termes de contenus et de mode d’accès (le fameux système des « jetons ») n’est pas adaptés aux besoins, par exemple, des bibliothèques universitaires et de leurs usagers étudiants et chercheurs.

En fait, PNB cherche à répondre à une problématique précise : celle du prêt d’ouvrages principalement destinés à une lecture linéaire, nomade et pas nécessairement connectée (par ex. sur liseuse), de type lecture publique. Le dispositif vise donc surtout les ouvrages de librairie courante et notamment la fiction récente, ce qui a nécessité la recherche d’un consensus complexe avec les acteurs dont le modèle économique repose sur la commercialisation de ces ouvrages.

La réception par le public des premières initiatives comme Bibook à Grenoble (étude d’usage en cours de publication) semble démontrer qu’il existe bel et bien un public et des usages pour cette offre ciblée. Toutefois, cela n’oblitère en rien le besoin d’autres modèles pour des usages d’étude ou de recherche, ou tout simplement des pratiques de lecture plus tournées vers la « longue traîne » auxquelles le fonds documentaire actuellement proposé par PNB ne répond pas et qui impliquent pour les bibliothèques des durées d’usage beaucoup plus longues.

Pour en savoir plus sur PNB, je vous conseille de lire les comptes-rendus de l’association CAREL (dernier point en février 2015), et pour plonger dans le débat : le point de vue des bibliothécaires expérimentateurs de PNB sur lettrenumeriques.be et le récapitulatif fouillé publié par le collectif SavoirsCom1.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s