IFLA 2010 – Au jour le jour (2)

Mercredi, après avoir dansé sur ABBA à la session d’ouverture (mais je souhaiterais aussi saluer la performance des deux autres artistes, un guitariste et une chanteuse, qui étaient vraiment époustouflants) nous avons dégusté un déjeuner à base de pommes de terres et de saumon fumé, offert par la présidente. Les sessions de conférence ont ensuite démarré, mais seulement jusqu’à 16h, où nous attendait un nouvel événement : l’ouverture de l’exposition et des stands.

Une nouvelle occasion de boire un verre, et de retrouver (entre autre) les collègues de l’ABES, que j’en profite pour saluer ici. J’ai fait une belle collection de reproches quant à mon manque d’assiduité sur Figoblog, alors, saisie de remords, je me suis dépêchée de m’enregistrer parmi les blogueurs officiels de l’IFLA, ce qui m’a permis d’obtenir un joli ruban bleu pour décorer mon badge.

J’ai également profité d’un peu de temps libre pour visiter la Bibliothèque publique de la ville. C’est un endroit extrêmement agréable, avec plein de fauteuils ikéa et de places confortables pour travailler, une offre de livres dans de nombreuses langues, et des animations variées. On profitait aussi des échos du festival qui a une scène juste en bas sur Götaplatsen.

Le lendemain, deuxième jour de la Conférence, j’ai assisté à la présentation par OCLC de leur nouveau service « Webscale Management System », un service de gestion de bibliothèque « dans les nuages ». Très intéressant, mais c’est encore un travail en cours, qui n’existe que sous forme de pilote aux Etats-Unis pour l’instant.

Juste après cela, le petit sous-groupe de travail sur le Web sémantique que j’anime au sein de la section IT s’est réuni pour discuter de ses actions pour les années à venir. Ces actions incluent la proposition de créer une structure légère, de type groupe d’intérêt spécialisé (SIG), sur cette question au sein de l’IFLA, question qu’il faut maintenant poser aux autres sections intéressées : Cataloguing, Classification and Indexing, et Knowledge Management. Nous avons aussi beaucoup discuté de la convergence des travaux au sein de l’IFLA avec ceux du LLD XG au W3C.

L’après-midi, je me suis immergée dans les questions de catalogage, avec la session de la conférence organisée par la section Catalogage, et la deuxième réunion du groupe ISBD/XML.
A la session, nous avons entendu parler entre autres de FRBRoo et d’identifiants, et de VIAF (de façon impromptue). Mes notes sont sur Twitter ;-)
Dans le groupe ISBD/XML, nous sommes entrés dans d’intéressantes questions de modélisation, incluant en particulier la difficile question de la représentation des « aggregated statements », et celle des référentiels. A nouveau, des discussions seront à lancer avec le LLD XG et elles promettent d’être intéressantes.

La soirée s’est terminée, en ce qui me concerne, à la réception OCLC, l’un des événements mondains les plus courus de l’IFLA. Il faut dire qu’on y mange très bien, qu’on y boit à volonté, que cela se passe généralement dans un lieu exceptionnel (en l’occurrence, le musée des beaux-arts de Göteborg), et que les gens d’OCLC sont toujours aimables, souriants, accueillants… Bref, un plaisir.