ISWC 2008 (1) – Introduction

Me voici à Karlsruhe pour assister à ISWC 2008, conférence internationale sur le Web sémantique.

Visiblement, certains s’attendaient à ce que Got et moi bloguions la conférence en direct, mais c’était sans compter sur des conditions matérielles parfois insuffisantes et surtout, sur le fait que je suis une blogueuse libre : si c’est important pour moi de pouvoir mûrir un peu ce que je vois avant d’en rendre compte, vous êtes obligés de faire avec ;-)

D’abord quelques impressions générales : je m’y attendais, mais la conférence est assez technique et j’ai un peu l’impression d’être un extra-terrestre (beaucoup de chercheurs, quelques boîtes comme par exemple Talis mais pas de librarians !) Pourtant il y a eu des précédents où on était sans doute plus représentés en tant que profession, comme en 2006 ce cultural heritage Workshop.
En tout cas, cet éclairage sur l’ambiance générale peut être utile pour comprendre certaines de mes remarques sur ce que j’ai pu voir ici. Parfois j’adopte un peu le point de vue de l’utilisateur qui, s’étant glissé discrètement dans la salle, observe comment les informaticiens comprennent son besoin et ont l’intention d’y répondre…

Autre précision importante, j’ai beaucoup de mal avec le fait de bloguer la conférence « telle quelle » c’est-à-dire dans l’ordre où j’assiste aux « papiers ». Cet ordre a sans doute un sens pour les organisateurs, mais pas pour moi car déjà je ne vois pas tout (il y a des sessions parallèles) et le compte-rendu a aussi pour objectif de tout remettre dans une perspective qui réponde à mes intérêts spécifiques. Finalement, cela m’oblige à réorganiser tout ce que j’ai entendu autour des grands thèmes saillants de la conférence.

En l’occurrence, voici ce que j’ai identifié :

1. le positionnement global des acteurs du Semantic Web dans le paysage actuel, à la fois en termes d’objectifs de recherche, de développement logiciel, de positionnement commercial, etc.

2. la rencontre entre le SemWeb et les utilisateurs : visiblement une grosse difficulté, comment va-t-on réconcilier les besoins des « vrais gens » avec une technologie assez complexe ? Cette préoccupation est intéressante car elle reflète le mûrissement du SemWeb comme technologie qui commence à être utilisée dans la « vraie vie », hors du contexte de la recherche

3. les outils : visiblement une réponse importante (quantitativement au moins) au problème précédent

4. la normalisation : l’autre réponse au problème 2 ! mais pas une sinécure non plus.

Il va falloir que vous attendiez que j’aie une vue d’ensemble (et une prise de courant) pour rentrer dans le détail sur chacun de ces thèmes. Je ne parlerai pas des cas d’utilisation dans un domaine métier particulier sauf éventuellement pour illustrer mon propos sur les thèmes précédents. Je ne peux pas vous dire si j’aurai quelque chose d’intéressant à raconter sur le « Semantic Web challenge » et le « billion triple challenge » car ils n’ont pas encore eu lieu ;-) Enfin je ne vous décrirai pas la « poster & demo session », que j’ai passée avec Got, collés à notre propre poster sur lequel je ferai un billet spécifique plus tard si je suis de bonne humeur…