L’Europe numérique

Ben oui, on y est, dans l’Europe numérique, et en plus, c’est la France qui le dit.

Le 11 juillet dernier (entre le coup de boule de Zidane, les feux d’artifices et la canicule, je crains que cette info ne soit passée un peu inaperçue à l’époque), la France a présenté à Luxembourg ses Propositions pour une Europe numérique.

On ne sera pas surpris d’y trouver, nichés quelques part entre la désormais célèbre fracture numérique (aïe) et la sécurité des petits enfants (oh), nos chers et bien amés bibliothèques numérique européenne et dépôt légal du Web.

Plus surprenante peut-être, l’annonce d’un musée virtuel européen ; on notera également une volonté de promouvoir les initiatives de recherche et développement dans le secteur numérique.