Loosely coupled

Encore quelque chose de beau et d’intraduisible : les systèmes "loosely coupled" ; on pourrait dire légèrement attachés, ou reliés en douceur (allez-y, pour la traduction, lâchez-vous dans les commentaires).

Ce terme employé dans le domaine des Web services décrit des applications capables d’interagir de manière non contraignante. On en a un bon exemple ici, avec l’utilisation conjointe de "Find in a Library" de WorldCat et de Google Maps. Des systèmes "reliés en douceur", même s’ils utilisent des technologies incompatibles et s’ils évoluent en permanence, peuvent être rassemblés ou séparés sans conséquences graves sur les différents modules.
C’est donc juste un joli mot pour décrire un phénomène qu’on commence à bien connaître : la disparition des systèmes « intégrés » ou on gérait tout dans une seule grosse boîte noire, et leur remplacement par des systèmes « modulaires » ou l’on peut ajouter ou retirer un service sans faire s’écrouler l’édifice.

Il y a même un site consacré à cela : Loosely Coupled, où l’on trouve entre autres choses utiles un glossaire des termes consacrés aux Web services et même un blog.

Merci à Lorcan Dempsey.

5 réflexions sur “Loosely coupled

  1. J’abandonne

    J’ai réfléchis, mais là je sèche. Je comprends le trait anglophone, mais le rendre en français…
    Bon dans un cas comme ça je me dis « on a une excuse de ne pas traduire ». C’est pas comme les gens qui bavent sur le vocabulaire anglais des affaires et qui font des workshop par exemple. Ce genre de terme je trouve hallucinant de ne pas le traduire.

    Il nous faudrait un Proust pour balancer aux anglais tout un tas d’expressions qu’ils n’arriveraient pas à traduire eux non plus (vengeance, nyark nyark !). Des « longtemps je me levais tôt le matin » on devrait leur en concocter plus souvent.

    Quant au loosely coupled, je suis mitigé. C’est le genre de chose en fait dont je ne nie pas l’utilité, au contraire, mais je… enfin bon c’est peut être n’importe quoi, ou j’ai mal compris, mais ce genre de principe me semble naturel.
    Ça doit être anglo-saxon ce style de décrire des choses assez précisemment. Un peu comme les bouqins de comment bien vivre en couple à la « les hommes viennent de mars et les femmes de vénus ». Ils n’hésitent pas à recourir à tout un tas d’exemple très simple à donner des noms bizarres à chaques choses.
    Ça doit être ça qui ne m’emballe pas dans le loosely coupled peut être.

  2. et pourquoi pas « Wahlverwandtschaften », ou affinités électives

  3. Bonsoir,

    Que diriez vous de parler de systèmes / modules / composants « faiblement dépendants » tout simplement ?

    En tout cas merci pour l’éclaircissement, je bloquais sur ce terme…

  4. En fait on utilise maintenant « faiblement lié » : tout simplement !

Les commentaires sont fermés.