Du Conflent aux Corbières

Après un petit détour par Villefranche-de-Conflent, finalement assez décevant et rempli de tous les plagistes venus faire la sortie culturelle de la semaine (il vaut mieux aller à Corneilla-de-Conflent, bien plus pittoresque) et une nuit au pied du Canigou, nos pas nous ont mené à 1100m d’altitude à l’abbaye Saint-Martin-du-Canigou. Ancienne abbaye bénédictine, elle a été patiemment reconstruite depuis le début du XXe siècle (cf la première photo montrant le cloître restauré), après avoir été en grande partie détruite au XVe par un tremblement de terre et abandonnée après la révolution française. C’est le silence qui s’impose dans ce véritable nid d’aigle.

Après un passage par le prieuré de Marcevols, nous quittons le Conflent pour nous diriger vers les Corbières. C’est le château du Quéribus, qui annonce notre arrivée dans le "pays cathare". "Dé posé sur un doigt" (cf la deuxième photo), le château du Quéribus, défendu par Chabert de Barbeira, est le dernier bastion cathare à tomber en 1255. Racheté par Louis IX au comte d’Aragon peu avant, il devient une des forteresses de défense de la frontière franco-aragonaise et on comprend pourquoi quand on voit le magnifique panorama qu’il domine à 730m d’altitude.

La redescente dans la vallée nous offre la possibilité de nous arrêter à Villerouge-Termènes. Celui-ci appartenait à l’archevêque de Narbonne, il n’a donc pas accueilli de cathares, mais le dernier parfait ("diacre" dans le cahtarisme) cathare, Bélibaste, y a été brûlé en 1231. Cette histoire donne l’occasion d’une sympathique visite multimédia du lieu qui ravira les enfants.

A l’heure de trouver un lieu pour se reposer de cette riche journée, nous sommes arrivés à Lagrasse (cf la troisième photo). Au bord de l’Orbieu, ce magnifique village propose quelques vestiges médiévaux d’un riche passé, puisque les premières traces documentaires de l’abbaye remontent à une confirmation de biens de Charlemagne. Ainsi, outre une halle du XVe siècle et un pont du XIIe, on a pu y admirer une superbe abbaye qui a conservé entre autres un dortoir du XIIIe siècle et une tour pré-romane du Xe.

Image associée au billet

Image associée au billet

Publicités