A travers les Aspres et le Conflent

Comme promis, voici la suite de notre périple, tentes, guides du routard et duvets dans la voiture.

Pour commencer, nous avons décidé de traverser la vallée du Conflent qui se trouve à l’Est de Perpignan, connue pour ses abbayes romanes et pour le Canigou (pas les aliments pour chiens, évidemment, mais la montagne vénérée par les Catalans).

Pour y arriver, il nous a fallu d’abord traverser les Aspres et au détour d’une route, nous avons vu apparaître le village de Castelnou. La vue valait la photo qui est la première de ce billet. C’est un ravissant petit village "médiéval", labellisé "plus beaux villages de france" entouré de fortifications avec un joli petit château en haut du village, bref, pour les spécialistes, un magnifique exemple d’encellulement.

En poursuivant sur la superbe route enlacée dans la montagne traversant des petits villages aussi magnifiques les uns que les autres (je vous conseille l’arrêt à Boule-d’Amont), nous sommes parvenus au premier établissement ecclésiastique de notre parcours : le prieuré de Serrabonne dont le cloître est sur la deuxième photo. Il accueillait une communauté de chanoines respectant la règle de saint Augustin. C’est un ravissant petit établissement roman, avec quelques chapiteaux signés par le maître de Cabestany et une tribune en marbre rose splendide. Bref, une jolie mise en appétit.

Notre arrivée dans le Conflent est saluée par la visite d’une des plus belles abbayes qu’il m’ait été donné de voir : Saint-Michel-de-Cuxa. J’en avais entendu parler par certains de mes amis qui étaient allés aux journées romanes qui y sont organisées tous les ans et je n’ai pas été déçu. Le cloître dont il ne reste qu’une partie (le reste étant au cloister museum) possède des chapiteaux splendides (cf la troisième photo). Le plan de l’église montre son appartenance au pré-roman et son atmosphère témoigne encore de sa vocation initiale à la prière.

Image associée au billet

Image associée au billet

Une réflexion sur “A travers les Aspres et le Conflent

Les commentaires sont fermés.