Pêle-mêle dans les cartons

Comme vous avez pu le remarquer, je ne suis pas très disponible en ce moment : c’est les vacances, je déménage, dans mon nouvel appartement je n’ai qu’une connexion RTC… et en plus mon hébergeur a des soucis avec ses bases MySQL. Bref, je fais de mon mieux, mais on a l’impression que je délaisse un peu le Figoblog ces derniers temps. Et c’est pas faux.

Sur le principe du carton dans lequel on fourre pêle-mêle, dans l’urgence, tout ce qu’on veut emporter en se disant qu’on fera le tri plus tard, voici donc ce que je peux vous proposer :

  • naissance de Digital Medievalist, une revue d’histoire médiévale en open access (le pendant anglo-saxon de notre médiéviste et l’ordinateur je présume)
  • la TEI a maintenant son wiki, un cadre collaboratif pour annoncer, travailler, partager ses feuilles de styles… un peu vide pour l’instant mais qui sait
  • une webographie sur la couleur pour bien assortir son site Web, à compléter chez les z’ed et chez Lithium. (Pour l’heure c’est plutôt les couleurs de mon salon qui me préoccupent, mais ça peut peut-être marcher aussi ;-)

Je recommande aussi la lecture d’un article sur le rôle des DRM dans l’open access : vous savez, les DRM, ces affreux trucs qui empêchent de faire ce qu’on veut avec les documents. Alors, peuvent-ils avoir une utilité pour le libre accès ? Aussi étrange que ça puisse paraître, la réponse est bien sûr : oui ! Car gérer automatiquement des droits d’accès, ce n’est pas seulement prendre des mesures de protection techniques commerciales. Cela peut aussi être encoder en RDF une licence Creative Commons qui permet de dire aux machines du monde entier qu’on garantit le libre accès à ce qu’on écrit. Et par exemple, de rechercher ces contenus libres avec Yahoo.

Merci à Peter Scott et à Peter Suber. Durée estimée des cartons pêle-mêle : au moins jusqu’à la fin des vacances scolaires…

Une réflexion sur “Pêle-mêle dans les cartons

  1. Petite précision pour Digital medievalist (comment aurait-il pu en être autrement ? ;-) ), effectivement c’est un peu notre Médiéviste et l’ordinateur national, à la différence près qu’il ne se limite pas à une revue en ligne, ils ont aussi mis en place une liste de discussions sur des problèmes techniques assez pointus (CSS, utilisation de la TEI, XSL surtout), qu’ils veulent rassembler autour de ce site et de la liste une véritable communauté d’experts sur ces questions et que leur site propose aussi un fil RSS d’actualités sur le sujet. A signaler aussi que les initiateurs du projet font aussi partie de la communauté TEI, comme quoi tout se recoupe.
    Sur le wiki TEI (au passage, blogokat l’avait signalé ;-) ), il est un peu vide, mais il faut aussi prendre en compte que la communauté TEI est en pleine relecture des guidelines de la prochaine version de la TEI dite P5.
    Tout cela me fait penser qu’il faut qu’on termine l’article pour le prochain numéro du digital medievalist… Ca attendra la fin des cartons ;-).

Les commentaires sont fermés.