Oui ou non ?

Quand je lis des arguments comme "moi, la Constitution, je l’ai pas lue, alors je dis non" mon sang ne fait qu’un tour. C’est pas comme si c’était difficile de trouver le texte, il suffit de taper constitution européenne dans son moteur de recherche préféré pour tomber dessus.

Bon, ceci dit, c’est vrai que le texte est long et particulièrement indigeste en PDF.

Si vous faîtes partie de ces gens qui pense que le PDF n’est pas forcément le meilleur format pour publier des textes lisibles sur le Web, vous pouvez aussi la consulter en HTML, et même, maintenant, en wiki sur NotreConstitution.net.

J’ai découvert ça sur Libé hier et c’est vraiment sympa comme site, la constitution est présentée de manière arborescente, mais on peut aussi faire des recherches (via le moteur de Jean Véronis ou un autre), cartographier les mots, et bien sûr, discuter en wiki autour du processus de référendum (pas du oui ou du non, ce n’est pas un site politique).

Pour ceux qui trouveraient ça encore trop compliqué, il peuvent même lire la constitution en langage texto. Alors franchement, de quoi se plaint-on.

2 réflexions sur “Oui ou non ?

  1. La constitution en netspeaking je ne suis pas sûr que ce soit une avancée dans la compréhension du texte. Par contre la Ville de Montréal a développé sur son site, en collaboration avec l’université, un accès « orthographe alternative » qui pour le moins m’a semblé être une initiative intéressante. J’ai sollicité l’équipe de l’université de Montreal, sans succès pour l’instant, pour envisager une transcription du texte du projet de constitution européenne en orthographe alternative. D’abord pour permettre à ceux qui ont des difficultés avec la langue et la lecture de comprendre au minima le sens des articles, ensuite parce que cette transcription pourrait, peut-être éclairer, ceux là mêmes qui l’ont rédigée, sur le sens profond du mot « démocratie ».

    http://www2.ville.montreal.qc.ca/accessimple/alt/accueil.shtm

    Si quelqu’un connaît un site où cela a pu être fait je suis preneur de l’URL

Les commentaires sont fermés.