Google et le contrôle de l’information

On a enfin découvert pourquoi Google cherche à contrôler l’ensemble de l’information de la planète. D’après un communiqué du SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence Institute) publié en ce vendredi 1er avril, l’observatoire SOFIA aurait enregistré des communications dans une langue inconnue entre le Googleplex de Mountain View et des objets volants non identifiés de petite taille, situés en orbite de la Terre, et qui étaient auparavant considérés comme des météorites inoffensives. Ces météorites seraient en réalité composées d’un matériau inconnu dans notre galaxie, capable de stocker des milliers de teraoctets de données sur une surface minuscule.

A l’échelle de cette découverte, on comprend mieux comment Google fait pour offrir désormais 2 gigas de stockage aux utilisateurs de son système de messagerie Gmail. Cela fait en fait partie d’un grand complot intergallactique visant à contrôler tous les flux d’informations de la planète Terre, utilisés comme source d’énergie primaire par les extraterrestres ayant mis en place cet ingénieux processus. En fait, plus l’espace de stockage occupé est important, plus le flux d’information générée est intense, et peut ainsi être réutilisé pour fournir de l’énergie.

Il paraîtrait même que les extraterrestres qui ont mis en place Google auraient lancé une boisson énergétique, le GoogleGulp, dont l’objectif est en réalité d’implanter des modifications biologiques dans les êtres humains, qui permettent d’utiliser les ressources non utilsées du cerveau comme espace de stockage de données, sans prendre le risque d’être confronté à l’obsolescence des formats et des supports qui caractérise notre société primitive.

Nous vivons vraiment une époque formidable.

Mise à jour :

Dans le même genre :

3 réflexions sur “Google et le contrôle de l’information

  1. Surrrr, calme toi les extraterrestres ne nous on pas (encore) envahit!

Les commentaires sont fermés.