Un an en un billet

Ah ah, vous pensiez que le Figoblog était mort. Vous m’avez croisée lors d’une conférence et entendu parler de « feu mon blog ». Vous pensiez que le seul moyen d’être encore au courant de mes faits et gestes était de vous abonner à mon compte twitter. Mais non ! Je m’étais donné un an pour déclarer pour de bon sa mort clinique, et le voici qui sursaute, à l’approche de l’IFLA. Bon sang un an déjà, et ce n’est pas comme s’il ne s’était rien passé. Je vous propose de revivre cette année en accéléré en un billet…

17 août 2011. Lors du congrès de l’IFLA à San Juan, Puerto Rico, se réunit pour la première fois le nouveau groupe d’intérêt de l’IFLA sur le Web sémantique (SWSIG). Une centaine de personnes ont assisté à ce qui fut l’acte de naissance de ce groupe (sa fondation ayant été ratifiée officiellement par l’IFLA quelques mois plus tard, ce qui lui a permis d’être doté d’une page web bien à lui). Au programme de cette réunion, une présentation du rapport final du LLD XG (voir ci-dessous), un rapport d’avancement sur les activités de normalisation de l’IFLA dans le domaine, et une série de courtes présentations montée quasiment au débotté avec les personnes présentes (voir les diapos en ligne). Ce fut une session très réussie.

18 août 2011. D’ailleurs il ne faut pas croire que je me suis arrêtée de bloguer, lors de ce congrès de l’IFLA 2011. Simplement je l’ai fait sur un autre blog, celui du CFI.

8 septembre 2011. Dans le cadre du « meetup web sémantique », rencontre dans la salle Piazza du Centre Pompidou sur le thème « Patrimoine et Web de données » à l’occasion duquel j’ai pu parler du projet qui a occupé mes jours, mes nuits, mes week-ends depuis un an (comment ça j’exagère ??) à savoir le Centre Pompidou virtuel. Plus d’infos à ce sujet un peu plus loin. En tout cas grâce à l’IRI et à son polemic tweet, vous pouvez revivre ce moment en vidéo ici.

21 septembre 2011. Je suis à La Haye pour la conférence DC2011. Le vendredi, dans une mémorable keynote (ben oui je suis contente, c’était ma première !) j’ai parlé de ratatouille, mis le feu à la BBC et raconté des contes pour enfants à un auditoire mal réveillé mais ravi.

12 octobre 2011. Je suis à la foire du livre de Francfort, cette fois pour présenter le Centre Pompidou virtuel à l’association internationale des éditeurs de musées. Un événement qui ne semble pas avoir laissé de traces en ligne.

25 octobre 2011. Publication officielle du rapport final du Library Linked Data Incubator Group du W3C (plus connu sous le petit nom de « LLD XG ») : enfin le terme d’une année de travail très intense !
Le rapport se compose en fait de 3 documents :
– le rapport final ;
– une première annexe qui liste les vocabulaires et données déjà disponibles ;
– une seconde annexe qui reprend et synthétise les cas d’utilisation réunis par le groupe pour élaborer son rapport.
Le rapport final est en cours de traduction en français.

29-30 novembre 2011. J’ai failli aller à Hambourg pour assister à SWIB mais en fait non. Consolation en vidéo ici : 29/11 et 30/11.

8 décembre 2011. L’ADBS et l’EBD organisent une journée d’étude intitulée « L’accès à l’information dans tous ses états ». Devinez ce que j’y présente… oui, le Centre Pompidou Virtuel (eh toi là au fond qui bâille ! je t’ai vu !)

14 décembre 2011. J’ai failli aller à Madrid pour participer à une rencontre sur le Linked Data organisée par la Bibliothèque nationale d’Espagne pour présenter son projet datos.bne.es mais je suis retenue à Paris par d’autres obligations. On trouve le compte-rendu de cette rencontre narrée sur le blog Open bibliography and Open Bibliographic Data.

13 janvier 2012. Un petit saut à l’INHA pour la journée d’étude « Signes et balises : L’édition numérique en histoire de l’art, réalisations, projets, enjeux ». C’est marrant comme ce genre d’événements ne laissent pas de traces en ligne.

13 mars 2012. L’hiver a été long, mais pas improductif : on a pu assister à plusieurs des intéressantes conférences des séminaires de l’IRI : celui sur l’éditorialisation, et celui sur la muséographie. Et voici que j’y suis invitée pour présenter…. devinez quoi… (j’espère que vous aimez le comique de répétition). En vidéo ici (je vous laisse chercher pour retrouver les autres vidéos !)

19-20 avril 2012. Je suis invitée à Aix pour deux passionnantes journées sur le thème de l’Open Data culturel, organisée par l’AGCCPF-PACA (inutile d’essayer de m’extorquer la résolution du sigle). Ah, Aix-en-Provence, sa météo clémente, le charme de ses rues médiévales… (je préfère ne pas dire de quoi je parlais ;-) Yannick Vernet explique en détail sa démarche sur le c-blog.

2 mai 2012. Je participe à la conférence SemWeb.pro où je répète infatigablement la même chose. Mais cette fois devant un parterre de geeks, ça change. Et puis ça contribue à la présence d’une représentation féminine au sein des intervenants, il y en a besoin.

4 mai 2012. OCLC annonce la mise à disposition public de VIAF sous licence ouverte. Le fichier peut être téléchargé en RDF ou dans d’autres formats moins connus comme MARC21, depuis l’adresse http://viaf.org/viaf/data/. Les biblio-geeks font des bonds.

22 mai 2012. Il y aura une vie après MARC21. En tout cas, la Library of Congress y travaille… avec Zepheira, elle élabore un modèle qui devrait permettre de lancer la grande discussion que nous attendons tous sur la transition des formats MARC vers le Web de données.

20 juin 2012. Worldcat est publié en Linked Data. Ah en fait non, ils ont juste mis du Schema.org dans les pages. Déjà pas mal, vous me direz. Plus d’info chez Richard Wallis, célèbre évangéliste du biblio-web-sémantique qui a quitté Talis pour rejoindre OCLC en avril.

21 juin 2012. Invitée à ouvrir la 2e journée du colloque « Patrimoine et humanités numériques » organisé par Paris 8, je fais preuve d’un incroyable sursaut d’originalité et décide de parler de réintermédiation numérique par les données. Pour ceux que ça intrigue, j’ai écrit un beau texte qui devrait être mis en ligne quelque part (patience…)

29 juin 2012. Retour à la BnF le temps d’une journée : la fameuse journée annuelle BnF/Afnor qui s’intéresse cette année au livre numérique. Je modère une table ronde sur les métadonnées. Tout est révélé ici.

En juillet, j’ai pris quelques vacances (en partie consacrées à la rédaction de mon intervention pour le séminaire INRIA du mois d’octobre sur le Web sémantique) avant de repartir pour une nouvelle année sur les chapeaux de roue. Toutes mes excuses à tous les gens qui m’ont invitée quelque part et à qui j’ai dit non parce que j’étais déjà trop occupée. Vous voyez que je n’ai pas menti. Pour un commentaire en temps réel des événements à venir, rendez-vous sur twitter