Quelques trucs

Je le sais, vous êtes là, à l’affut derrière votre lecteur de flux RSS, en train de vous demander « mais que Manue fait-elle donc de ses journées, pour n’avoir le temps de bloguer qu’une fois par mois ? »

J’ai donc décidé de vous parler en vrac de quelques-uns de ces trucs.

Ainsi, dernièrement, j’ai passé un peu de temps sur la rédaction des pages « Web sémantique, Web de données » sur le site de la BnF. Ne loupez pas, dans la colonne de droite, le lien vers les infos techniques (il passe assez facilement inaperçu…)

Nous avons aussi organisé une journée d’études : la journée des utilisateurs des produits bibliographiques, au cours de laquelle on a beaucoup parlé des données, et de l’évolution des catalogues. Les actes ont été mis en ligne.

Au fait, il y a maintenant un flux RSS qui vous permet d’être au courant au fur et à mesure de ces actualités professionnelles sur le site.

Côté LLD XG, nous avons publié l’appel à « use case » qui nous servira de matériau brut pour le travail du groupe. N’hésitez pas à contribuer, jusqu’au 15 octobre de préférence, mais on ne vous jettera pas si vous arrivez après. La date butoir est due au fait que nous nous rencontrons, physiquement (le fameux « face to face meeting »), lors de la conférence DC-2010 à Pittsburgh – à suivre pour le blogging en direct ;-)

Pour ceux qui ont envie de me rencontrer « face to face », mais moins loin, je serai à Bordeaux le 9 novembre avec Lionel Dujol pour une journée sur l’avenir des catalogues. Quelque chose du même ordre devrait avoir lieu à Toulouse le 10 décembre.

Je participerai aux rencontres GLAM organisées par Wikimedia à Paris les 3 et 4 décembre, pour présenter principalement l’activité du LLD XG. (GLAM ça veut dire Galleries, Libraries, Archives, Museums, pour ceux qui se posaient la question – voir aussi .)

Il n’y a pas que les catalogues et le Web sémantique dans la vie : il n’est pas exclu que j’anime un atelier dans une formation AFNOR/ADBS, qui porterait sur les identifiants normalisés et se déroulerait en décembre (elle était initialement prévue en septembre, voir ici.)

Enfin, se préparent pour le mois de janvier (17 et 18 précisément) à Paris des premières rencontres francophones autour du Web sémantique, les SemWeb.pro. Je fais partie du comité de programme, qui a lancé un appel à communications dont la date limite est fixée au 15 octobre itou.

Ouf, c’est à peu près tout pour mes activités « publiques » ! À côté de tout ça, j’ai aussi une vie professionnelle (une vraie, parce que tout ça c’est juste pour s’amuser…) et une vie familiale (une vraie aussi !), et puis même que ces derniers temps, j’essaye d’avoir une vie privée… alors le blog…

Une réflexion sur “Quelques trucs

  1. Merci pour la page sur le web sémantique. En plus d’être didactique, elle a aussi le mérite de montrer que, non, ça ne se passe pas que dans les pays anglo-saxons et qu’il y a également des établissements publics qui avancent dans ce domaine.

    Précisons que Metaweb, cité dans l’article, a été phagocyté par Google suite à son rachat cet été. Le site metaweb.com renvoie désormais vers freebase.com avec une identité Google bien visible. Ça change aussi la perspective.

    Par ailleurs au cours des rencontres GLAM-Wikimedia, on peut remarquer qu’il y a aura une présentation du projet Phoebus concernant la collaboration entre Wikimédia France et le Museum de Toulouse. Ainsi après la Bnf et wikisource, un nouvel établissement culturel français vient de conclure un partenariat avec Wikimedia.
    A suivre également, une table ronde sur les politiques culturelles numériques avec notamment Thomas Aillagon, chef du département des programmes numériques au Ministère de la culture, et Anne Fauconnier, chef de projet à l’Agence du patrimoine immatériel de l’État. Les autres intervenants sont tout aussi intéressants et pourront faire part de projets en cours.

    Enfin si le Figoblog est en pause, il reste une mine d’informations où je reviens toujours avec le plaisir de chercher et bien souvent la joie de trouver. Alors en l’honneur du figoblog et de sa très chère rédactrice, une modeste contribution à Wikimedia Commons :
    Quelques belles figues fraîches

Les commentaires sont fermés.