La fin des temps

– […] Moi, pour expliquer ça simplement, je suis mêlé à la guerre de l’informatique. Autrement dit, je suis le chaînon manquant entre maintenant et le moment où les ordinateurs auront une personnalité. Un expédient temporaire, quoi.

– Les ordinateurs auront une personnalité un jour ?

– Peut-être. Et comme ça ils pourront eux-mêmes brouiller leurs données et les reprogrammer, et personne ne pourra voler les informations.

[…]

– Je ne comprends pas très bien, dit-elle […]. Parce qu’une bibliothèque c’est un endroit tellement paisible. Il y a plein de livres, et tout le monde vient les lire, c’est tout. Les informations sont ouvertes à tous et personnes ne se bat pour elles.

– J’aurais dû travailler dans une bibliothèque.

Haruki Murakami, La fin des temps (1985).

Je vous recommande la lecture de ce bouquin génial, qui vous montrera la bibliothèque plus poétique, étrange, sereine, poussiéreuse, riche, utile et romantique que vous ne l’avez jamais vue. D’une façon générale, il faut lire du Murakami, et celui-là en particulier. C’est essentiel à la vie.

3 réflexions sur “La fin des temps

  1. J’ai commencé à lire ton post et je me suis dit : »tiens ça me fait penser à la fin des temps ». Et effectivement, c’est l’ami Murakami. Son univers transparait en à peine deux mots, c’est dingue. Je suis justement en train de lire son livre, j’en suis au début, et je suis transporté dans cet univers merveilleux. A tel point que j’ai du me faire des sandwiches au concombre après en avoir lu la description lorsque le programmateur mangeait ceux préparés par la petite fille du savant…

  2. Je sais qu’il est un peu tard pour répondre à ce post mais je viens juste de découvrir ce blog :)
    C’était juste pour compléter que dans « Kafka sur le rivage », il est aussi question d’une bibliothèque, toute symbolique et romantique !! Je recommande vivement ce bouquin à tous ! (clin d’oeil pour le sandwich au concombre, des mois après l’avoir lu je bois encore au moins deux thés par jour entre autres à cause de ce livre!)

Les commentaires sont fermés.