L’image et l’obole

Si comme moi vous vous intéressez aux images, j’ai trois visites indispensables à vous proposer.

Il y a peu, une très belle tribune a été publiée par André Gunthert sur le problème de l’image et de sa diffusion dans un monde où on re-patrimonialise (si vous permettez) des images libres de droits. Un texte, lorsqu’il tombe dans le domaine public, tout le monde se l’approprie, le copie, le réutilise. Alors que : "une image ne quitte le territoire du droit d’auteur que pour entrer dans celui du droit patrimonial : elle appartient toujours à une collection ou un ayant droit qui en octroie les reproductions selon son bon vouloir.". Un état de fait qui pourrait finir par avoir raison des études en histoire de l’art.
Je ne saurais trop vous recommander le fil RSS des Actualités de la recherche visuelle qui sont en général une mine et un plaisir de lecture.

Ailleurs, KA de la Boîte à images cherche un modèle économique pour son blog qui lui prend trop de temps. Contrairement à beaucoup, il n’a pas choisi les Google Ads, il a choisi l’obole : demander à chacun de ses (nombreux) lecteurs de lui verser un euro symbolique. La somme de toutes ces parties ne le sera pas, elle, symbolique, et lui permettra de continuer à proposer des articles de qualité.
Un euro pour 530 articles d’histoire de l’art et d’analyse de l’image, toutes périodes et tous styles confondus, qui dit mieux ? Je suis curieuse de voir si les internautes accepteront le marché, un marché bien équitable à mon avis.

Le troisième est Bibliodyssey, un blog qui quotidiennement ou presque nous noie sous des séries d’estampes toutes plus magnifiques les unes que les autres, glanées dans les multiples ressources du Web. Sans aucun doute un travail de fourmi que cette recherche des sources (qui sont toujours citées). Donc oui, il y a des Google ads, et on peut aussi verser une obole.
Il y a en aussi pour les amoureux du manuscrit comme dans ce billet, ou pour ceux qui aiment les images sombres et bizarres ici. Les archives de ce blog sont une mine de documentation sur l’image (voyez le nuage de tag en bas).

Voilà, je dédicace ce billet à Dominique V., une nouvelle lectrice ;-)

4 réflexions sur “L’image et l’obole

  1. Et le figues alors ? J’ai fait une confiture en suivant le mode d’emploi. Impec et délicieuse.

  2. Merci! (please excuse my english — my french is not very good)

    I admire KA – I read la Boîte sometimes. Language makes it hard work for me of course but KA has a unique approach and is able to involve the audience. This makes the one Euro donation possible, but I wonder what will happen next month or in 6 months time? I hope this idea is successful for them.

    Advertising is always a sensitive subject. Even with ‘good traffic’ it is very difficult to earn more than a few dollar a day. I think in 2007 people are more forgiving – they are more accepting of ‘some’ advertising being ok on weblogs. A few years ago, googleads on my site would have attracted much criticism I think. If you have a weblog about furniture or house design — this is much easier to get sponsors and make some reasonable money. But book and print images? Nobody ever emails me to ask if they can advertise.

    I’m not complaining. I love what I do and the few pennies really do help. Thanks for the link and for your thoughtful commentary.

  3. Peacay, you’re doing such a great job on your blog ! I really don’t mind about ads (actually I don’t click on them either, sorry…) Thanks for coming by.

Les commentaires sont fermés.