De la bouteille de Klein aux extra-terrestres

Il y a quelques temps, j’ai découvert la 4e dimension : celle de la bouteille de Klein. Je précise que j’étais arrivée là via le noeud de Moebius d’Olivier. Pour paraphraser l’article de Wikipedia, il s’agit d’imaginer un mouvement de la surface qui serait impossible dans notre dimension, lui permettant de s’interpénétrer elle-même.

Poursuivant ma quête de la 4e dimension, j’ai atterri sur des sites scientifiques qui m’ont révélé une nouvelle dimension des interfaces de bibliothèques numériques… D’abord ici où vous pouvez manipuler la bouteille de Klein avec la souris, puis … Ce deuxième site présente des modèles de cinématique, c’est-à-dire des machines qui sont faites juste pour fonctionner. On peut, pour certaines, les voir à l’oeuvre et même les manipuler avec la souris, aussi.

Dans le genre original, vous pouvez aussi visiter une bibliothèque numérique un peu particulière, consacrée aux cynlindres enregistrés, les premiers supports sonores du siècles dernier. On peut les écouter et les copier (oui, ils sont dans le domaine public, et le site lui-même est en Creative Commons).

N’oubliez pas, pour terminer cette promenade scientifico-étrange, de changer votre logiciel de grid si vous participez au SETI project : ce projet de recherche d’une intelligence extra-terrestre entre dans une nouvelle phase.