Patrimoine, cher patrimoine

Puisque c’était les journées du patrimoine aujourd’hui, nous nous sommes mis en quête d’une activité pas trop bondée, pas trop loin et surtout, enfant-proof, et suivant les conseils de nos amis de Parisist nous avons opté pour le Musée des arts forains.

Si vous n’avez pas eu la même idée, il vous faudra attendre jusqu’à l’année prochaine pour découvrir la magie des manèges anciens, tous en parfait état de marche. En effet ce cadre enchanteur qui nous ramène au temps des carrousels, des automates et des tours de magie, n’ouvre qu’à cette occasion, préservant le reste du temps ses merveilles de mécanique bien à l’abri des aggressions du public (oulah, ce serait pas le conservateur qui parle, là ?).

Les enfants sont un public exigeant, il faut sans cesse que ça bouge, que ça change et que ça soit joli : ici ils ne sont pas déçus. Il y avait pléthore de spectacles, musiques, animations et barbes-à-papas ; les manèges et les jeux fonctionnent pour la plupart, et les éclairages assurent une ambiance hors du commun dans ces anciennes caves à vins.

C’est vraiment superbe et inattendu, et cela plaît aussi bien aux grands qu’aux petits.