Tout sur l’OAI

Vous saurez tout sur l’OAI quand vous aurez visité la page du Workshop du CERN intitulé Implementing the benefits of OAI. On y trouve les diapos des intervenants, en powerpoint et en pdf, et même parfois en vidéo.

Notamment, l’introduction intitulée OAI and OAI-PMH for absolute beginners tient ses promesses en faisant le tour de la question avec simplicité et clarté.

Puisque j’en suis à parler d’OAI, je recommande l’article d’Herbert Van de Sompel et alii dans le Dlib du mois dernier (pas le nouveau qui vient de sortir et contient d’ailleurs un autre article sur SRU et l’OAI).

Dans cet article, les auteurs abordent la problématique de l’utilisation de l’OAI quand on veut non pas se contenter d’échanger des métadonnées, mais échanger les ressources elles-mêmes. Parmi les problèmes soulevés, il y en a un qui m’est cher en ce moment : la difficulté de faire correspondre les métadonnées et les identifiants avec la localisation réelle de la ressource. Enfin le propos est d’utiliser l’OAI pour échanger des formats de métadonnées complexes, comme METS et MPEG21, qui permettent à la fois de localiser précisément toutes les parties d’une ressource, et de connaître toutes les modifications qui l’affectent. Le protocole OAI rejoint alors le modèle OAIS, deux standards qui à part ça et malgré leur ressemblance phonétique n’ont rien à voir entre eux.

Merci à Catalogablog.