Préservation numérique : accord Portico / KB

La Bibliothèque Royale des Pays-Bas (KB) et Portico annoncent qu’ils viennent de passer un accord. Ces deux acteurs sont des mastodontes dans le contexte de la préservation des revues électroniques.

Avec son service « e-depot », la KB se positionne comme archive fiable pour les revues, notamment celles qui sont éditées aux Pays-Bas (Elzevier, ça vous dit quelque chose ?) et a été l’une des premières grandes bibliothèques nationales à avoir un service de ce genre en production.
Portico, de son côté, est une organisation à but non lucratif qui offre des services aux revues qui ont besoin d’être préservées, et aux bibliothèques qui veulent s’y abonner.

En s’engageant à héberger une copie sécurisée de Portico dans ses emprises, la KB donne un bon exemple de la façon dont les acteurs majeurs de la préservation numérique peuvent collaborer sur le plan international pour se donner plus de chances de remplir leur mission (presque) impossible.
Avec le défi qui nous attend, on se sent plus en sécurité à plusieurs.

2 réflexions sur “Préservation numérique : accord Portico / KB

  1. Rien à voir mais avec un lien ténu quand même: j’ai appris de source très sure que Brepols vient de conclure un accord avec Ingenta pour la publication de revues électroniques… le modèle du payant-plein-pot-pour-voir-ce-qui-est-produit-avec-l’argent-public aurait-il encore de beaux jours devant lui?… (pour se remonter le moral: http://www.deezer.com/track/7571)

  2. ah ben ça alors : Zid qui écoute Green Day, j’en reviens pas !
    Plus sérieux, je te signale que Deus sort un nouvel album en avril !
    Quand à Brepols, ils sont toujours en retard de quelques guerres…

Les commentaires sont fermés.