A la télé…

Je vais passer à la télé ! Non, je n’ai pas accepté de passer chez Delarue (ceux qui lisent le fil des commentaires comprendront l’allusion) mais je fais une courte apparition, avec mention de mon blog, dans un documentaire qui sera diffusé à 20h40 ce jeudi 8 février sur France 5.

J’engage les amoureux des bibliothèques (en général) patrimoniales (en particulier) à regarder ce très beau film, très poétique comme une balade au hasard dans les rayonnages.

Et merci à Frédéric Laffont de s’être attardé sur mon cas, cela n’a pas été simple ;-)

19 réflexions sur “A la télé…

  1. Ah ! bah, non, il ne faut pas la croire, elle est modeste, on la voit plus de 10 secondes et, en plus, qu’est-ce-qu’elle est belle sur ces images !! D’ailleurs, si quelqu’un l’enregistre, je suis preneur de l’image où on la voit en train de réfléchir devant son ordinateur, j’en suis raide dingue… ;-)

  2. J’ai pas la TV, sniff… Mais il y aura peut-être un DVD avec le making-off, le secret des cascades, les scènes coupées au montage… ? ;-)

  3. J’ai plus france 5 snif ni eurosport ni les autres on m’a déconnecté avant la date prévue enregistre!

  4. Faut que je me trouve une télé pour demain. Ca va me forcer à rentrer plus tôt! C’est une excellente motivation pour tempérer mon workalcoholisme! :-)

  5. zad
    il te faut pas que une télé, il te faut france 5 aussi et ça c’est pas gagné…

  6. Tant pis ! Aucun enregistrement magnétique ou numérique ne sera fourni (je n’ai pas le matériel). De toutes façons on ne me voit que 10 secondes tout à la fin ;-)

  7. Je n’avais pas vu ton post mais je viens juste de regarder le reportage, fort intéressant et avec cette petite pub sympathique au milieu pour le blog, ça m’a fait sourire :) En tout cas félicitations pour cette nouvelle notoriété ! Et pour ceux qui n’ont pas vu le reportage, je vous le conseille si vous avez l’occasion d’y accéder sur un support quelconque.

  8. Je peux enfin mettre un visage sur Figoblog. Merci au réalisateur pour ce très beau reportage.

  9. Question visibilité des bibliothèques, c’est pas encore gagné, vu le nombre de quidams qui captent France 5 (cf. commentaires ci-dessus). A quand un passage chez Ruquier ? Souhaitable ? Bon, ben …faut nous souhaiter une prochaine canicule, le ministère de la santé recommandant à cette occasion la fréquentation de ces lieux soit disant climatisés : nos bibliothèques chéries.
    Sinon, ce reportage que je n’ai pas vu -hélas, moi non plus – c’était quoi : unne énième évocation poétique du Savoir relié et doré sur tranche (sur l’air d’Alexandrie…haaaannnnn….Alexandra !)ou une étude prospective sur les open-bibliothécaires avec leurs interfaces innovantes, leurs blogs, leurs tags… etc (cf. commentaires ci-dessous)?

  10. Pourquoi que 10 secondes sur Youtube ? Tout le documentaire vaudrait mieux. A 20h40, France 5 n’est accessible que par le cable, le satellite ou la TNT… Tu parles d’un service public ! Je vais boycotter ma redevance si ça continue…

  11. Un très beau reportage, très poétique, et, top du top, la tunique d’Emmanuelle (presque) de la couleur des figues.

  12. on a enregistré l’émission pour moi sur cassette vidéo mais je ne l’ai pas encore vue

  13. alors… qui balance l’émission sur Youtube ou Dailymotion ? ça vient ? personne l’a vu ce docu ! qui reçoit france 5 à 20h40 ?

  14. je suis d’accord avec Got : très joli le profil romantique et songeur de la bibliothécaire moderne (qui a même un blog, nous apprend doctement le commentaire) face à son écran (une collègue … même pas jalouse)

  15. Merci pour les compliments de ceux qui l’ont vu. Pour ceux qui ne l’ont pas vu, je suis désolée ; c’est vrai que France 5 c’est assez confidentiel mais en même temps, c’est un docu sur une bibliothèque : pas très vendeur. Et puis arrêtez de réclamer qu’on le mette sur youtube, c’est interdit.

  16. Bonjour, j’ai vu l’émission la semaine dernière, qui m’intéressait vivement, ne serait-ce que parce que je prépare les concours de blibliothèques. Il est clair que les collections prestigieuses, la conservation y ont été privilégiées (pas de problèmes, les vieux papiers me fascinent), mais j’aurais bien aimé un aperçu du travail concret des employés de la BnF. Rien que pour ça, j’essaierai de venir lire régulièrement votre blog, et de postuler comme vacataire, mais ceci est une autre histoire.

Les commentaires sont fermés.