Voilà l’été

On serait en train de jouer au monopoly, on aurait l’impression d’avoir pioché une mauvaise carte : rendez-vous directement en été, ne passez pas par la case "printemps", ne touchez pas 20 000 francs. On a trop chaud, le Mercure monte, ça donne envie de partir en vacances au clubmed. Entre deux errances suburbaines, on se laisse aller à vagabonder, les yeux ouverts malgré quelques envies de sieste. Sous la poussière qui s’agite dans les rayons du soleil chaud, on devine le brouhaha, les bruits et chuchotements de l’été qui nous murmure de nous laisser aller à une douce torpeur.

Merci à vous, nouveaux et anciens, et aux autres, pour votre présence dans la blogosphère. Toutes ces voix rassurantes autour de moi m’engagent à un silence serein et respectueux, bercé de l’odeur des figues jeunes et de la promesse des vacances. J’ai envie d’un peu de repos, ou de consacrer mon énergie ailleurs. A plus tard.

13 réflexions sur “Voilà l’été

  1. Moi ça va super, Romuald, mais et toi ? Ca fait longtemps que tu n’as pas annoncé que tu arrêtes de bloguer, je m’inquiète pour toi ;-)

  2. C’est vrai que les chaudes et longues soirées d’été n’incitent pas à bloguer ;-)

    Bonnes vavances à toi… j’espère que nous te retrouverons rapidement pour de nouvelles aventures figobloguesques !

  3. Oh, bah non alors !
    Je venais d’ajouter ton blog en RSS tellement je le trouve sympa !!!
    Bon , à plus tard alors.

  4. Je te – et vous – souhaite d’excellentes vacances !

    Parfois, un besoin de faire une pause se fait sentir et il est bon d’y céder, ne serait-ce parce que sinon le travail effectué s’en ressent ^^

    Et puis, comme tu le dis, « à plus tard » nous rassure puisque nous sommes appelés à nous revoir.

    Preds ton temps, occupe-toi de toi, et reviens-nous en forme avec pleins de sourires, de figues et de billets.

  5. Eh oui… Il y a des moments où on sent qu’une pause s’impose: à très vite pour de nouvelles notes que je lirai avec la même joie et le même intérêt! Bon et mérité repos au figoblog!

  6. c’est donc ton double numérique qui a pris toutes ses RTT… j’espère qu’il ramènera des confitures de figues inconnues et des photos de sa villégiature

  7. Heu, Romuald, je déconnais, c’était pour rire ! T’es pas obligé de mettre immédiatement en pratique :-( et pis « à plus tard » c’est moi que je l’ai dit en premier…

  8. Très jolie manière d’annoncer tes vacances…qu’elles te soient profitables…c’est vrai que ça fait chaud quelque part toutes ces voix de confrères…à bientôt!

Les commentaires sont fermés.