Fusion

Le groupe RLG dont je parlais justement hier a annoncé aujourd’hui son intention de fusionner avec OCLC.

C’est un événement dans le monde bibliothéconomique, car ce sont les deux plus grosses organisations (à but non lucratif) internationales qui sont vraiment sur le créneau des bibliothèques en général et des technologies en bibliothèque en particulier.
Si je ne me trompe pas, OCLC agit plutôt comme prestataire de service, mais avec une grosse composante recherche et développement développant aussi des projets ouverts et libres. RLG est plutôt à caractère associatif avec une forte participation des bibliothèques membres dans les différents projets.

RLG va devenir un programme au sein de la partie R&D d’OCLC, à partir du 1er juillet, si deux tiers des membres accordent un vote favorable à cette décision. Le catalogue collectif de RLG sera versé dans WorldCat. On ne sait pas trop ce qu’il adviendra des autres projets RLG.

D’après le blog Hanging together tenu par l’équipe de RLG, eux-mêmes l’ont appris à 10h hier matin… Et on peut lire dans les commentaires de ce billet :

It feels like the library world equivalent of Apple and Microsoft merging.

Mise à jour :

Comme d’habitude j’ai l’impression de lire le fonds de ma pensée chez Dorothea. Analyse à ne pas manquer.