DRM et libertés individuelles

La Commission européenne a publié un document de travail sur l’impact des technologies de protection des droits de propriété intellectuelle, plus connues sous le nom de DRM.

Selon ce document, les DRM menaceraient les libertés individuelles, en permettant de tracer les utilisateurs. Les DRM ont de plus tendance à dévier l’usage qui est fait des données personnelles : alors qu’elles devraient servir à un contrôle a priori, elle s’étendent à un traçage pouvant entraîner des poursuites en cas d’usage illégal a posteriori. Ces données forment aussi une base d’attaque intéressante pour le marketing – et ça, c’est mal.

Ce qui veut dire que si vous achetez docilement un fichier protégé en disant qui vous êtes, non seulement on va vous bombarder de pub pour que vous continuiez à acheter, mais en plus si vous faites une bêtise, on va se servir de votre acte d’achat honnête pour vous tomber dessus. Vive la technologie.

Tout est très bien expliqué, en français en plus, sur le blog de Luc Saint-Elie. Merci à Tristan.