Figues et jeux olympiques

Pour surfer sur la vague de l’actualité, et parce que ça faisait longtemps que je n’avais plus parlé de figues, quelques mots sur le rôle de la figue dans les jeux olympiques.

Dans l’Antiquité, les figues étaient un des (rares) aliments essentiels des athlètes. Les figues étaient accompagnées de noix, de fromage mou et d’un pain grossier. Ou alors, selon d’autres sources dont personne ne contestera l’indiscutable autorité, d’olives, de viande crue et d’eau.

Evidemment, ce choix est dû aux grandes qualités nutritives de la figue : riche en glucide, en fibres, et en sels minéraux, notamment calcium et magnésium (en cas de déprime, essayez de remplacer le chocolat par des figues, ça marche aussi… attention à la dépendance…)

Rien à voir (ou presque) mais j’adresse toutes mes félicitations à Solenne Figues pour sa médaille au 200m nage libre…

2 réflexions sur “Figues et jeux olympiques

Les commentaires sont fermés.