Figoblog Un blog sur Internet, la bibliothéconomie et la confiture de figues

outils

Gérer l'épuisement avec Gantt

Parfois, l'épuisement accumulé finit par dépasser l'entendement, et à l'heure où d'habitude je me retrouve jovialement devant mon pc pour bloguer, je sens que toute énergie m'a quitté. Ces deux dernières semaines, j'ai eu pléthore de ces moments, où l'envie d'écrire, dévorante, vitale, le disputait à une fatigue irrationnelle qui semblait empêcher mes neurones de se connecter entre eux pour fonctionner normalement.

Par Manue le 27 janvier, 2006 - 19:23 dans

Coins coins

Image associée au billet

Allez, ce soir je parle des petits canards.
Nan, sérieux.
Ce soir, je parle des Context Objects in Span (COinS) .

Ces choses consistent à mettre dans des pages HTML des liens encodés suivant la norme OpenURL. A quoi ça sert, me direz-vous ? Bon, je vais faire un exemple.

Imaginons que j'aie lu un bouquin nommé Dawle Duckling de Toni Buzzeo et Margaret Spengler et que je veuille en parler sur mon blog. Pour compléter mon billet et faire une référence complète, et interprétable par des machines, le mieux est d'encoder un lien openURL que les gens pourrons brancher sur un outil de leur choix pour en faire un lien utile à leurs yeux.

Le mode d'emploi est le suivant :

  • Je vais sur le générateur de Coins et je remplis les métadonnées dans le formulaire.
  • ledit générateur transforme automatiquement les infos en un bout de code contenant un lien Coin OpenURL, que je colle dans mon blog.
  • comme il est sympa, Coin me donne aussi à titre d'exemple le lien Amazon
  • vous allez sur le site des extensions de Coin et vous récupérez le bookmarklet "Find in a library"
  • vous allez sur mon blog et cliquez sur le bookmarklet pour transformer le Coin en lien "Find in a library"
  • vous cliquez sur le lien et tombez sur la notice dans OpenWorldCat.

Voilà, maintenant si vous êtes un peu geek, vous développez un bookmarklet pour le résolveur OpenURL de votre

Par Manue le 9 janvier, 2006 - 22:24 dans

Pratique

Vous l'avez peut-être remarqué, je ne suis pas très en forme cette semaine donc excusez-moi si les billets sont courts et mélangés.

Aujourd'hui, quelques trucs pratiques...

Le premier c'est une page de personnalisation de fil RSS pour obtenir les nouveautés de sa bibliothèque. On peut choisir par classe de la Dewey ou une autre classification plus générale, et on choisit les critères de tri des résultats ainsi que la fréquence d'actualisation.

Le second c'est Lookleap , un outil qui sert à générer des URL raccourcies pour citer une ressource. Il permet aussi d'annoter des pages Web et d'envoyer des mails préformattés avec un lien. Enfin, si on lui donne à manger un PDF, il en propose une version "cache" très propre en HTML. Un peu comme la transformation du PDF proposée par Google, mais en propre. C'est spécial pour les gens qui haïssent le PDF .

Le dernier est un manuel de numérisation édité électroniquement et accessible librement en ligne. L'ouvrage date de 2005 et on peut l'acheter 30$ sur Amazon (pour les gens qui arrivent pas à lire sur écran ;-) mais il faudra attendre le 30 novembre !

Par Manue le 22 septembre, 2005 - 20:33 dans

Où trouver des bibliothèques numériques ?

Faire un tour d'horizon des initiatives de numérisation dans le monde peut sembler au premier abord une tâche titanesque, tant elles sont nombreuses, diverses et dispersées. En réalité, on peut se féliciter du fait que des tas de gens ont déjà fait la liste des bibliothèques numériques existantes...

On trouve une liste de projets de bibliothèques numériques sur wikipedia : évidemment comme tout ce qui figure dans cette encyclopédie, il se peut que cela n'apparaisse pas comme parfait dans le détail mais alors il suffit d'ajouter sa propre contribution.

Notre ami germanique du blog NetBib a lui aussi fait une liste qui est extraordinaire de richesse, de détail et de pertinence. Chaque bibliothèque numérique est reliée à l'entrée correspondante dans le blog quand elle existe, ce qui devrait réjouir les gens qui ont la chance de pratiquer l'allemand.

Au Canada, la British Columbia International Digital Library propose aussi de répertorier des bibliothèques numériques, en mettant l'accent sur celles qui sont en mode texte. On trouve des bibliothèques numériques classées par nom, par sujet ou encore par lieu, une bibliographie et une liste de portails et de répertoires.

J'avais déjà mentionné en "brève" ce billet d'Archivalia qui donne aussi quelques pistes mais pour trouver directement des livres.

Et puis maintenant, on en

Par Manue le 6 septembre, 2005 - 22:35 dans

On se remet au boulot

Image associée au billet

Voilà, je suis partie presque 4 semaines, c'est long, et pendant ce temps la bibliothéconomie a continué d'avancer... Je vous propose un petit rattrappage des événements bibliothéconomiques depuis la fin juillet.

17 juillet : OCLC annonce la mise à disposition d'un résolveur OpenURL gratuit. Un mois plus tard, CrossRef en fait autant.

24 juillet : annoncé sur 10kyBlog , est créé un calendrier international des conférences en sciences de l'information - il est pour l'instant complètement vide.

27 juillet : l'IFLA propose un brouillon des FRAR (Functionnal Requirements for Authority Records), l'équivalent des FRBR mais pour les notices d'autorité. A réviser pour le 28 octobre.

29 juillet : OCLC sort le DeweyBrowser , une interface jolie pour parcourir une collection d'e-books classés en Dewey. Un peu gadget mais ya de l'idée.

2 août : sur le FRBR blog , on s'intéresse à l'expression des FRBR en RDF avec deux textes de référence : un pour les core concepts et un autre pour les extended concepts .

3 août : Juriblog annonce dans le nouveau numéro d'Archimag un article sur la blogosphère et son impact dans le monde de la documentation (pas encore lu).

3 août : première publication par le JISC d'un premier bout du Digital Curation Manual , consacré à l'open source.

Août (sans date précise) : plusieurs sources évoquent la

Enfin un wiki bibliothéconomique

Les wikis, on commence à savoir ce que c'est, et parfois même à leur reconnaître un certain sérieux (quoique controversé) : cf l'expérience wikipedia qu'on ne présente plus.

Mais bon, nous, dans les bibliothèques, nous sommes des gens sérieux. Déjà, les blogs, on avait un peu de mal, mais alors les wikis : mon dieu, quelle horreur, des informations non validées et incontrôlables.

Et pourtant... C'est d'une logique presque évidente. Les gens utilisent les catalogues. Les gens font un certain travail en plus (non le catalogage n'est pas une fin en soi...). En plus les gens lisent les livres (contrairement aux bibliothécaires).Donc, ça serait quand même bien de laisser les gens s'exprimer, entre eux, surtout qu'ils n'attendent que ça. Sans intervenir, sans valider, juste leur donner la possibilité de le faire. Et pas avec des interfaces d'annotation collaborative gaz à tous les étages, juste avec un espace Web modifiable simplement et facilement. Un wiki, quoi.

J'ai envie de sabrer le champagne en lisant qu'un des très sérieux acteurs internationaux des bibliothèques, OCLC , se lance dans l'aventure wiki. L'idée : permettre aux utilisateurs de Worldcat, où qu'ils se trouvent, de faire des commentaires, ajouts, notes de lectures etc. en wiki et de les relier aux notices du métacatalogue. Il est même question de mettre du FRBR dans la sauce.

Par Manue le 20 mai, 2005 - 21:54 dans

Ne dîtes plus "powerpoint"

C'est vrai, quoi, il ne faut pas dire "j'ai fait un powerpoint". A la limite, on fait un diaporama, et il y a d'autres outils pour en faire autant. En plus, je sais pas si vous avez remarqué, mais quand on le trimballe trop d'un ordinateur à un autre, le "powerpoint" peut parfois perdre une partie de son "power" (format fermé oblige).

Par Manue le 11 mai, 2005 - 22:15 dans

Annotation collaborative

Pas besoin de développer des interfaces extraordinaires pour permettre l'annotation collaborative d'une ressource disponible en ligne, comme le montre le site ''Annotated NY Times . Celui-ci est construit à partir des fils rss des blogs qui commentent les articles du New York Times. On peut suivre les discussions par article, par auteur des articles ou par thème. Le site agrège les billets qui citent le NY Times, et propose plus de 6000 fils RSS pour suivre chaque discussion.

"NOT affiliated with The New York Times" peut-on lire sur la page learn more . C'est dommage... et si les journaux utilisaient la puissance de RSS et la richesse des blogs pour permettre de suivre l'impact d'un article sur le Web ?

Je trouve cette initiative vraiment intéressante et elle montre bien qu'avec des outils simples on peut construire un véritable contexte collaboratif autour d'une ressource. Un journal, mais pourquoi pas, demain, un inventaire d'archives en EAD annoté par les chercheurs qui font du dépouillement, un catalogue de bibliothèque commenté et annoté par les lecteurs, ou encore une bibliothèque numérique enrichie ? Bien sûr, il faudrait que les institutions soient prêtes à s'ouvrir à des contenus dont la validation leur échappe, ou plutôt, dont la validation se fait a posteriori du côté des lecteurs, par simple confrontation de la multiplicité des

Par Manue le 8 avril, 2005 - 21:59 dans

Bloguifiez vos listes

Image associée au billet

Justement, aujourd'hui, je rentre de week-end (j'étais , sur la photo), j'ouvre ma boîte aux lettres (électronique, cela va sans dire) et je croule sous les messages de listes de discussions diverses et variées. Non pas que ce soit désagréable, hein, mais cela complique la gestion des choses. Par ailleurs, j'ai plus l'habitude de crouler sous les billets dans mon aggrégateur RSS, donc cela perturbe mon environnement cognitif.

J'ai bien essayé quelques solutions ; par exemple, dans Bloglines on peut créer des adresses e-mail, avec lesquelles on s'abonne aux listes et hop, ça arrive dans le paquet "aggrégateur". Mais bon, je n'étais pas pleinement satisfaite : les fonctionnalités de gestion d'e-mail ne sont pas les mêmes que celles des billets, et encore une fois, ça me perturbe.

Et aujourd'hui, je viens découvrir Gmane : un service gratuit qui bloguifie les listes de discussion. En clair, il leur donne une interface qui ressemble à un blog, et un fil RSS. On y trouve par exemple la liste Web4Lib à laquelle je n'avais jamais eu le courage de m'abonner, mais maintenant c'est fait.

Evidemment on peut toujours discuter : est-ce un blog, un faux-blog, un pseudo-blog...

Pour les mordus de RSS, il y a aussi le site LISfeeds qui recense et aggrège tout plein de fils en sciences de l'info - pas seulement anglophones (sauf le mien, snif !)

Par Manue le 29 mars, 2005 - 21:09 dans

Extensions

J'ai découvert deux supers extensions pour Firefox à installer d'urgence.

La première c'est MozCC : une extension qui permet de visualiser, dans la barre d'état (en bas de votre navigateur), les termes de la licence Creative Commons du site que vous êtes en train de consulter. Ca marche si le site est sous licence Creative Commons , cela va de soi, et si la licence est correctement encodée dans la page pour être machine-readable.

La seconde s'appelle Dublin Core Viewer , et elle ajoute dans votre barre d'état (même endroit) un petit bouton en forme de logo du DCMI . Si le site possède des métadonnées en Dublin Core correctement encodées elles aussi, le petit bouton devient orange, vous cliquez et les métadonnées s'affichent.

Merci à mon geek et à Catalogablog .

Par Manue le 22 mars, 2005 - 22:02 dans
Design Figoblog 2008 - Image from http://www.europeana.eu - http://photo.rmn.fr : Codex Vindobonensis, series nova 2644: folio 4 verso